Séminaire « La séance de cinéma » : programme

Séminaire Kinétraces 2018

La séance de cinéma : sémantique, pratiques, imaginaires

Une séance par mois, de janvier à juin, de 18h à 20h
Université Paris 7 (5 Rue Thomas Mann, 75013 Paris)
Salle 682C (Bâtiment des Grands Moulins)

 

Lundi 29 Janvier : Ouverture du séminaire 

La séance au prisme des études spectatorielles

Introduction par les porteurs du projet Séance(s)

Mireille Berton – Maître d’enseignement et de recherche, Section d’histoire et esthétique du cinéma, Faculté des Lettres, Université de Lausanne : « Le spectateur distrait : les femmes dans les salles de cinéma au début du vingtième siècle ».

 

Jeudi 22 février : Les dispositifs de la séance de la période muette

Ferdinando Gizzi – Docteur en Histoire des Arts et du Spectacle, Université de Florence. Chargé des acquisitions en langue italienne au département du Développement des collections de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) : « La séance de projection lumineuse à caractère pédagogique/religieux selon le Fascinateur (période 1903-1914) : un essai de reconstruction ».

Marion Polirsztok – Chercheuse post-doctorale en études cinématographiques et audiovisuelles – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 : « Entre la scène et l’écran : atmosphère et imaginaire du Prologue dans la séance de cinéma aux Etats-Unis dans les années 1920 ».

 

Mercredi 28 mars : Programmation et pédagogie, quels enjeux ?

Attention, programme modifié

Léo Souillés-Debats – Maître de conférence en études cinématographiques, Université de Lorraine :  » « Présentation-projection-discussion » : la séance de ciné-club ou quand la salle de classe rencontre celle du cinéma ».

Anne Gourdet-Mares – responsable des appareils et ateliers à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : « Pédagogie et didactique du cinéma aujourd’hui : retour d’expérience »

Exceptionnellement, la séance aura lieu en 681C

 

Jeudi 26 avril – Les séances de cinéma « projetées en » littérature

Nadja Cohen – Chercheuse post-doctorale du FWO (fonds flamand de la recherche) en études littéraires, Université KU Leuven de Bruxelles : «Entrée des fantômes : la séance de cinéma dans le roman français contemporain »

Philippe de Vita – Professeur en lettres modernes, Université d’Orléans : « Projection du film, projection de la mémoire : la séance de cinéma dans les textes autobiographiques de cinéastes ».

Exceptionnellement, la séance aura lieu en 237C H-F 

 

Mercredi 16 mai : Les séances en institutions

Beatriz Tadeo Fuica, Docteur en films studies – Université de Saint Andrews / Marie Sklodowska Curie Fellowship – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 : « Croisements entre l’Europe et l’Amérique du Sud : une étude de séances organisées par des cinémathèques au cours des années cinquante ».

Stéphanie Louis – Chercheuse post-doctorale en histoire, Institut d’Histoire du Temps Présent/CNRS : « Le génie et l’ordinaire. Représentations de la programmation cinématographique dans le milieu culturel ».

 

Jeudi 7 Juin : Le principe de séance peut-il s’exporter hors de la salle ?

Olivier Aïm – Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, Celsa Paris-Sorbonne : « Existe-t-il un principe de séance dans le cas de la télévision ? ».

Jonathan Pouthier – Attaché de conservation et chargé de la programmation – Centre Pompidou : « Les salles/espaces de cinéma au Centre Pompidou ».

 

Avec le soutien de la Maison de la recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ; de l’Université Paris Diderot – Paris 7 (CERILAC, axe EMOI) ; de l’École Doctorale 131 et du laboratoire ESTCA de l’Université Paris 8.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.